Comment prendre soin de ses vêtements

Soin

Dans ma quête du zéro déchet, la mode occupe une part très importante. En effet, c’est la deuxième industrie les plus polluante de la planète. Il y a bien des façon de consommer responsable, cela va du choix des marques qu’on achète, de la façon dont on achète à quelle suite souhaitons nous donner à nos vêtements une fois que nous en voulons plus les porter. Aujourd’hui je vous parle de ce qui se passe entre les deux, du soin que nous pouvons prodiguer à nos chers vêtements.

Consommer plus responsable

Il y a selon moi deux chemins pour consommer plus responsable :

  • consommer mieux par exemple en achetant des marques éthiques, locales, ou de seconde main, etc…
  • consommer moins, ce qui implique de faire durer plus longtemps ce que nous possédons déjà.

Hors, pour faire durer plus longtemps les choses que nous possédons, il faut en prendre soin. Combien de vêtements avez jeté car ils étaient tachés ou troués ? Combien de serviettes avez-vous balancé parce qu’elle étaient trop rêches ?

Les soins du linge

Le verre de vin renversé (par un copain bourré), la compote de fruits rouge recrachée (par un bébé), la sauce tomate éclaboussée (par des spaghettis trop rapidement aspirés), tels sont quelques uns des principal fléau qui guettent nos vêtements. Mais tout espoir n’est pas perdu, je vous propose deux solutions naturelles et hyper efficaces pour venir à bout des tâches récalcitrantes.

Le savon au fiel de boeuf

Ce savon a tout bon. Compo naturelle, bon pas vegan par contre, facbrication française, quasi zéro déchet avec son mini emballage en carton. Il est d’un efficacité redoutable. pour l’utiliser il suffit d’humidifier la tâche et le savon, on frotte délicatement, on laisse poser quelque minutes avant de laver en machine.

soin

Pour avoir un petit bébé qui a commencé la diversification alimentaire, je suis en bonne place pour tester le détachage. En tant que bon parent, nous essayons de lui faire manger toute sorte de fruits et légumes, je pourrais même faire un top 10 des tâches qui puent. Ce savon m’a littéralement sauvé la vie, et tellement de body peuvent lui être reconnaissant. D’ailleurs je en dirais que myrtille… La myrtille est vraiment le pire du pire. Qui n’a pas tiré une langue bleue après avoir mangé de la tarte aux myrtilles ? Et bien vous voyez ce bleu ? C’est la couleur qui reste sur le vêtement après avoir lavé la tâche, seul ce savon en vient à bout.

Le percarbonate de soude

Dans le domaine du détachage, voici un autre produit naturel hypra efficace sur le blanc. J’ai une très jolie écharpe blanche en coton d’Egypte que ma tante m’a offerte lorsque nous y sommes allées pour mes 18 ans. (Je ne vous ferais pas le plaisir de vous dire de combien d’années date ce voyage). Bref, je tiens beaucoup à cette écharpe qui, le temps passant, tirait plus vers beigeasse que vers sa blancheur virginale. Je lui ai donc fait prendre un petit bain dans le percarbonate et en l’espace d’une nuit, elle était comme neuve. C’était impressionnant la couleur de l’eau, genre marron fond de cendrier et vieux fond de teint. Après son bain, hop un petit tour en machine et mon écharpe était comme neuve. Dites donc au revoir à la Javel et bonjour le Percarbonate !

Le Sèche Linge

Je ne m’étendrais pas sur le sujet mais ce fut une révélation pour moi et surtout pour mes serviettes. Quel bonheur, quelle volupté de se sécher dans des serviettes douces et toutes gonflées, comme neuves. Je n’en pouvais plus de me sécher avec du papier de verre et c’est ma belle mère qui m’a parlé du sèche linge. Alors OK sans doute que la plupart des personnes qui passeront ici connaissait déjà l’astuce mais pas moi alors laissez moi savourer mon plaisir. J’ai la chance d’avoir une laverie en bas de chez moi, donc c’est plutôt pratique car je ne vois pas l’utilité d’avoir un sèche linge chez moi. En effet, il est à utiliser avec la plus grande modération concernant le reste des vêtements car cela abime la fibre.

Le rasoir à bouloche
soin

On en parle ou pas des bouloches. Quoi de plus énervant qu’un pull ou un manteau qui a bouloché. Qui n’a pas jamais versé une larme ou hurlés d’infâme jurons en voyant son vêtement préféré recouvert de ces petits moutons. C’est terrible, le vêtement semble sale et vieux. Et qui veut avoir l’ai cheap ? Personne ! Mais sécher vos larmes, buvez une camomille, j’ai LA solution. A investissement minimum, rentabilité maximum. Pourquoi ne parle-t-on pas plus de ce petit objet ????? Cet objet est magique et je pèse mes mots. Soyons clairs, il ne restaure pas le vêtements, ce n’est que cosmétique mais quand même, mais si ça permet de porter les vêtements qu’on aime plus longtemps, on prend.

Chaque petit geste pour limiter ses déchets est valable. Si vous avez d’autres astuces pour prendre soin du linge n’hésitez pas à les partager. Par ailleurs, si le sujet du zéro déchet vous intéresse, je vous donnais aussi des pistes à appliquer au bureau. (le jour où on y retournera).

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *