Bilan du mois #2 – Il y a du progrès

Bilan février

Mon Dieu que ce fut compliqué. Jamais je n’aurais pu imaginer que j’allais courir autant, enfin façon de parler parce qu’en ce qui concerne le sport la reprise n’a pas été aussi efficace d’escomptée. Allez, je vous raconte mon mois de février parce que malgré tout j’ai fait quelques progrès.

The Garde Robe Project

Je me suis achetée des trucs !!!! Ce n’est peut-être rien pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup ! Mon corps est toujours aussi informe mais force est de constater que je ne peux pas aller en bureau en jean et sweatshirt. Alors, comme à mon habitude, une fois que la vie m’a mis un coup de pied au cul j’ai bougé. J’ai investi chez Sézane. Bon pour l’éthique on repassera mais j’avais vraiment envie de pièces plaisir (la meuf elle n’a plus rien à se mettre mais elle commence par les pièces plaisir). J’ai craqué pour les tops Palma et Paloma ainsi que pour le gilet Gaspard en gris. Que des classiques portables de plein de façon. Juste dommage que les deux petits tops soient faits en Chine… Surtout à 70 euros l’un…

progrès

Sinon plus éthique, j’ai aussi fait quelques emplettes sur Vinted que j’attends de recevoir. Dedans il y a un énooooorme craquage, une petite paire de ballerines Chanel ! Seul souci, ils ont donné mon colis un quelqu’un d’autre… il y a donc une bonne femme qui se ballade avec mes Chanel, que je me suis payées !!!!

Et puis j’ai cousu aussi. J’ai hâte de faire les photos pour vous montrer cela.

Une meilleure version de moi même

On n’a pas hyper progressé de ce côté là. Avec bébé sui se cherche, le nouveau rythme nounou / boulot / dodo, je n’ai pas encore réussi à me fixer des sessions de sport satisfaisantes. Mais je ne lâche pas l’affaire, je me suis vue dans le miroir et je n’ai pas aimé ce que j’ai vu. Alors en attendant, on va essayer de manger plus équilibré, comme quoi, dans ce domaine aussi il y a du progrès.

Bilan de Février

Honnêtement, quand j’ai commencé à rédiger cet article, je me suis demandée ce que j’aurais bien à vous raconter. J’avais peur que ce soit toujours la même rengaine : rien de neuf, toujours la même chose, bah oui mais… Et en fait, plus j’ai avancé plus je me suis rendue compte que quand même, j’avais bien bossé.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *