La première fois que j’ai dit oui !

Et si je vous racontais un peu plus de ma vie ? Allez, vous aussi dites oui !

Voilà 4 ans que je partage mes jours et mes nuits avec un homme formidable.

Une patience d’ange, un sens de l’humour complètement décalé et une passion dévorante pour la cuisine (mon cul le remercie, mon bidon aussi d’ailleurs). Et je n’ai pas parlé de son sens du rythme… C’est très simple, son surnom en boîte c’était spaghetti boy…

Mais qu’est ce que je l’aime mon minou, il me supporte dans tout. J’ai plus de boulot, c’est pas grave tu vas en retrouver. Tu veux te mettre à la couture ? Tiens je t’offre des cours (que je n’ai toujours pas pris, pardon minou). Tu veux faire de la broderie ? Je veux bien… Mais arrête de laisser trainer tes fils, quand je me prends les pieds dedans ça coupe entre les orteils. Bref un amoooooour de petit copain.

Enfin que dis-je, de fiancéééééééé !!!!!!!!!!!!

               nos-pieds

Et oui, le minou s’est enfin décidé à me faire sa demande. 1095 jours que je le travaillais au corps et finalement, il a posé un genou par terre.

Parce que oui mesdames messieurs, le minou a fait les choses en grand !

Allez je vous raconte:

Il était une fois une Pompadour qui était au boulot, mais comme elle travaille entourée de mecs, de vrais, elle y va en jeans baskets, pas maquillée et si possibles avec les ongles noirs et le cheveu gras.

Heureusement, je ne sais pas pourquoi la veille j’ai dû le sentir venir je m’étais lavé les cheveux ! Bref, le soir arrive, et là, le minou se décide à venir me chercher. Mais que vois-je dans la voiture ?????? Le minou, en costume cravate ! Nous voilà donc partis sur les routes de France et de Navarre, il ne me dit rien, c’est une surprise. Et je sais que vous allez être jalouse les meufs, il avait préparé 1001 sacs. Le minou m’explique alors qu’il m’a pris de quoi me changer (3 robes, 4 paires de chaussures et ma trousse de maquillage, enfin la salle de bain: 4 mascaras, 6 rouges à lèvres et 12 vernis à ongles…).

Bref, il gère grave le minou.

La route continue, je lui demande si je dois me changer dans la voiture et il me dit en souriant que j’ai le temps. Sauf que finalement on arrive à destination. Je le sais, je reconnais l’hôtel où on a passé notre premier week-end en amoureux ! Le minou va donc voir à l’accueil pour la table du dîner et moi, pendant ce temps, je me retrouve à me maquiller à l’aide du rétroviseur.

Je vous passe le fou rire du minou quand il me retrouve accroupie entre deux voitures essayant de me faire un trait d’eye liner…

Là il m’annonce qu’en fait, nous n’allons pas que dîner mais qu’il a aussi pris une chambre et un jour de congé… ça commence à sentir la demande en mariage hein ?

Bah oui sauf que la Pompadour, elle y avait déjà cru quand nous avons passé un week end à Venise.  Nous nous étions retrouvés seuls, la nuit, Place Saint Marc avec l’orchestre du Florian qui jouait (je vous jure c’est vrai).

img_4543

La preuve !

Elle y a aussi cru un soir, sur un pont de Rome avec le Vatican dans le dos. Spontanément il m’avait embrassé avec passion pour finalement me dire « non mais j’avais juste envie de t’embrasser »… moi: OK, j’ai droit de me je jeter dans le Tibre avec une pierre autour du cou ou pas ? De toute façon, j’avais tellement mangé que j’aurais coulé toute seule…

IMG_7286.jpg

Avouez, la vue n’était pas dégueu quand même…

Bref, cette fois, c’était la bonne !!!!!!  Petite suite avec bouquet de fleurs fraiches expressément demandé par le minou, un repas dans un restaurant étoilé… D’ailleurs, le patron ne s’y était pas trompé, il nous avait placé au milieu de couples de vieux qui n’attendaient que la demande…  Et enfin, au moment de regagner la chambre, sous les étoiles, THE déclaration d’amour, le genou qui touche le sol, beaucoup de larmes (de moi) et THE bague !!!!!!!!!!

the-bague

Mais ce n’était que le début d’une grande et looooooongue aventure avant d’arriver au jour où lui aussi allait dire oui !

You may also like

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *